Photographe

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.

Népal - Séisme meurtrier à Katmandou ©Quentin Top-Smail Azri

Népal, Katmandou- Le séisme de magnitude 7,8 qui a fait plus de 6000 morts et des milliers de blessés ne cesse de s'alourdir malgré l'aide humanitaire internationale et l'intervention des secouristes. Poumon économique du pays, Katmandou est en ruine, les habitations et les routes sont détruites et la reconstruction s'annonce très longue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Des villages moins accessibles ont également été durement touchés par la catastrophe. L’aéroport de Katmandou a toutes les peines à absorber le trafic aérien et des centaines de personnes tentent de fuir la ville redoutant des pénuries. Des bâtiments historiques et emblématiques sont détruits, notamment la place Durbar, qui était classée au patrimoine de l'Unesco et le stupa de Swayambuhnath. Le tremblement de terre a provoqué plusieurs avalanches sur le mont Everest, foulé par de nombreux alpinistes. Deux campements auraient été recouverts et au moins 18 personnes ont été tuées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé a 77 km de Katmandou qui compte plus de 800 000 habitants. L'onde de choc s'est propagée, en une quarantaine de secondes, sur une distance de 150 km, dévastant la vallée de Katmandou. Le Premier ministre népalais Sushil Koirala a annoncé que le bilan pourrait atteindre 10.000 morts.