Photographe

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

France - 71ème Festival de Cannes ©Franck Castel

L’actrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury, a déclaré ouvert le 71ème Festival de Cannes entourée du cinéaste américain Martin Scorsese. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux est venu présenter lui-même le jury, cinq femmes et quatre hommes venant des cinq continents représentsé par Kristen Stewart, Léa Seydoux, Khadja Nin, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Denis Villeneuve, Chang Chen et Andrey Zvyagintsev. C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film du réalisateur d'Asghar Farhadi « Everybody", projeté en ouverture. Une montée des marches 100 % féminine huit mois après le scandale de l’affaire Weinstein.Le producteur américain accusé d’agressions sexuelles par de nombreuses actrices grand absent de la soirée. Le réalisateur et comédien Edouard Baer en maître des cérémonies s’est contenté avec humour d’allusion évoquant « ceux qui ont couché, ceux qui ont refusé de coucher » ou « ceux qui ont couché avec la mauvaise personne ».La chanteuse Juliette Armanet qui avait promis une surprise en foulant le tapis rouge est montée sur scène pour interpréter Les moulins de mon cœur, ritournelle de Michel Legrand. Les femmes avaient revêtu leurs plus belles robes de soirée portées par les actrices Isabelle Adjani, Julianne Moore, Leïla Bekhti, Léa Seydoux pour donner le coup d'envoi de cette compétition pour la Palme d’or tant convoitée mais seulement obtenu par douze présidentes en 70 sélections et une seule Palme d’Or attribuée à une femme. Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda remporte la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".